Archives

All posts by Air Bel

A travers la rubrique « Paroles de coach », nous nous attardons sur le parcours et le style des éducateurs airbelois. Aujourd’hui, zoom sur Cédric Kharif, l’entraîneur des U14 Elite.

Plusieurs années de coaching au compteur et une envie toujours aussi intacte. Voilà comment résumer le parcours de Cédric Kharif, l’éducateur des U14 Criterium du Sporting Club Air Bel. Cet ancien gardien de but raconte le début de son parcours.

« J’ai commencé à la Belle de Mai où on a monté un club. J’ai débuté par les seniors et j’ai connu une montée en 1re Division puis en PHB. Ensuite, je me suis tourné vers les jeunes. L’histoire a duré entre huit et dix ans puis le club a fermé », détaille Cédric.

Il poursuit son chemin ensuite à Felix Pyat, Campagne-Lévêque puis Club de Beaumont avant d’arriver au SCAB. De son propre aveu, son passé de gardien a influé sur son parcours. « Un gardien est différent d’un joueur de champ. On doit beaucoup parler et gérer sa défense notamment. Je pense que ce poste m’a donné envie d’entraîner ».

Désormais, son présent se conjugue avec celui d’Air Bel. Où il découvre un nouvel aspect dans la manière d’aborder les rencontres. « Quand je jouais contre Air Bel, il y avait toujours cette envie de réussir au moment de les affronter. J’avais pour habitude de dire qu’ils avaient les meilleurs jeunes. Désormais, je suis au SCAB et je me rends compte que même en possédant de bons joueurs, nous sommes confrontés à d’autres problèmes. La motivation est décuplée chez nos adversaires. Tu es attendu partout, il n’y a pas de match facile et on a un statut à assumer », juge-t-il.

Si les rencontres présentent bien évidemment un intérêt certain, l’essentiel est ailleurs pour Cédric. « L’objectif est de faire progresser un maximum de joueurs de mon groupe et de les amener à découvrir le niveau DHR », affirme le coach airbelois.

S’il se fixe un objectif pour ses joueurs, Cédric se lance également des challenges sur le plan personnel. « Avant, j’étais réticent concernant les formations. Puis j’ai commencé à y prendre goût. Le but est de m’inscrire au BMF l’année prochaine et d’aller jusqu’au BEF ». En attendant, Cédric a une campagne 2018-2019 à bien négocier. Dans un contexte propice à son épanouissement. « Je trouve qu’Air Bel est un très bon club, il y  a vraiment de la qualité, je suis content d’être ici. Tous les éducateurs ont été sympas avec moi et leur porte est toujours ouverte ».

A LIRE AUSSI :

Farid Benhemani (coach U19 R1) : « Ce n’est qu’à travers le collectif que l’on réussit »

Michel Jean (coach U19 D1) : « Air Bel, une aventure humaine avant tout »

Zaki Noubir (coach U17 Nationaux) : « J’ai connu un parcours linéaire depuis mon arrivée à Air Bel »

Nicolas Mousset (coach U17 R2) : « On a une carte à jouer ! »

Titou (coach U17 Excellence) : « Créer une cohésion d’équipe est l’une de mes forces »

Yassine El Mourabit (coach U15 R1) : « Seul on va vite, ensemble on va plus loin »

Halil Aydemir (coach U15 R2) : « La communication, la base de mon outil pour créer une bonne dynamique »

Anthony Auger (coach U15 D1) : “Tellement passionnant de faire du travail de fond !”

Recruté il y a quelques mois par l’AJ Auxerre (Ligue 2), Nordine Ibouroi poursuit doucement mais sûrement sa progression comme en témoigne sa nouvelle convocation en équipe nationale des Comores.

En effet, l’ancien joueur du Sporting Club Air Bel fait partie des joueurs retenus pour le duel contre le Malawi (17 novembre) dans le cadre de la cinquième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2019.

Déjà apparu avec les Cœlacanthes en match amical face à la Mauritanie ou encore le Kenya, Ibouroi pourrait de nouveau effectuer une apparition sur la scène internationale.

A noter que lors de la précédente journée des éliminatoires, les Comores ont tenu en échec le Maroc (2-2), l’un des participants de la Coupe du Monde 2018.

A l’occasion de la neuvième journée du championnat National U17, le Sporting Club Air Bel et Castelnau le Cres ont partagé les points (0-0) au Stade de la Pomme.

Le SCAB peut nourrir des regrets après avoir notamment raté un penalty. A l’issue de la rencontre, le coach Zaki Noubir a livré ses impressions.

« Avant toute chose, nous avons affronté une équipe qui n’est pas à sa place à mes yeux. Sincèrement, c’est une formation bien organisée avec de bons atouts. On fait une entame poussive où on joue avec la peur au ventre. Cela a été mieux par la suite où on a tenté certaines choses mais ce fut stérile malheureusement. Ensuite on rate un penalty pour la deuxième fois cette saison et on n’arrive pas à ouvrir le score.

Point positif, on a gardé nos cages inviolées face à une équipe qui a réussi à trouver la faille contre des équipes du haut de tableau. En revanche, il faut absolument mettre en place ce qu’on travaille à l’entraînement.

L’objectif majeur est de faire mieux que ce qu’on a fait en première partie de saison. Être capable de tenir le score lorsque nous sommes devant au tableau d’affichage et savoir rester en place lorsque nous sommes dans un temps faible. Ce sont des choses classiques qu’il faut savoir appliquer. Les joueurs ont à cœur de le faire. Il est certain que cela passera par de la solidarité, de la confiance et du dépassement de soi. Ce sont des fondamentaux que je demande. »

Ce dimanche, Air Bel se déplacera sur le terrain du Pays d’Aix (14h30).

===> Calendrier et Classement <===

Ce week-end, les équipes U11 et U12 du Sporting Club Air Bel effectuaient leur entrée en lice dans les challenges Garau et Oliver respectivement.

Ce premier tour a été bien géré par les mini-Airbelois puisque les U11 ont facilement disposé de La Ciotat Ceyreste (6-0) en challenge Garau tandis que les U12 ont pris le meilleur sur l’Olympique de Marseille (3-1) en challenge Oliver grâce à une réalisation de Tom et un doublé de Fayssal.

Bravo à tous !

Le District de Provence a publié ce jeudi la liste des joueurs retenus pour le prochain rassemblement fédéral U15 qui aura lieu le mercredi 14 novembre.
Six joueurs du Sporting Club Air Bel figurent parmi les éléments sélectionnés : Lorik, Damon, Samy, Yacine, Amine et Tony.

L’objectif de ce rassemblement est de « détecter et sélectionner les meilleurs joueurs/potentiels afin de préparer la Sélection de Provence U15G qui participera aux INTERDISTRICTS des Mercredi 21 Novembre et 5 Décembre 2018 contre les Sélections des Alpes et du Grand Vaucluse », annonce le District.

La liste complète des joueurs à retrouver ici

Ce samedi, le championnat de National 2 nous offrait une affiche de prestige entre l’Olympique de Marseille et l’Olympique Lyonnais. Si le club rhodanien a pris un avantage de deux buts peu avant l’heure de jeu, les Marseillais ont finalement réussi à obtenir le point du match nul (2-2).

Un ancien Airbelois a tiré son épingle du jeu durant cette rencontre : Yacine Ressa. Entré en jeu, l’attaquant tout juste âgé de 17 ans a réduit le score pour l’OM, quelques instants après son apparition sur le terrain.

Pour rappel, Yacine a évolué sous les couleurs du SC Air Bel jusqu’en U15 DH avant de rejoindre l’Olympique de Marseille en U16. Durant sa jeune carrière, l’ancien Airbelois a notamment eu l’honneur d’être appelé en équipe de France (trois sélections en U16).

A travers la rubrique « Paroles de coach », nous nous attardons sur le parcours et le style des éducateurs airbelois. Aujourd’hui, zoom sur Anthony Auger, l’entraîneur des U15 D1.

L’ASPTT, l’AS Mazargues et désormais le Sporting Club Air Bel. Anthony Auger arpente les terrains locaux depuis des années pour assouvir sa soif d’entraîner. Après avoir alterné entre le foot à 8 et le foot à 11, Anthony s’occupe cette année des U15 Excellence du SCAB.

Avec un certain enthousiasme. « Mon aventure airbeloise est pleine d’émotions. Je suis quelqu’un avec beaucoup de grinta et d’envie. Ici à Air Bel, on dépasse ce cadre car ce sont des gamins déjà remplis d’envie. Je m’attèle surtout à former les petits sur grand terrain. Je trouve ça tellement passionnant de faire du travail de fond », juge-t-il.

Anthony apprécie d’ailleurs la stabilité régnant au SCAB. « Quand on a la chance de travailler dans des clubs comme Air Bel où les jeunes ne partent pas forcément à l’issue de la saison, cela permet de garder un noyau de joueurs mais aussi une certaine convivialité. »

Selon lui, ce contexte est propice à la progression du joueur mais aussi à la découverte d’éléments insoupçonnés. « Prenons l’exemple d’un petit qui évoluait ailier gauche sur un terrain à huit. Peut-être que moi ou un autre éducateur s’apercevra que le petit sera peut-être meilleur en défense sur un terrain à onze. Notre travail est aussi de faire prendre conscience de ces choses-là aux jeunes joueurs : le football ne se cantonne pas qu’à un rôle fixe. Il est fait d’un ensemble de valeurs qu’on peut retrouver à différents postes. »

Le but de toute cette démarche ? Produire un jeu enthousiasmant, qu’importe le résultat. « Quand je vois du beau jeu, je suis très content. Petite parenthèse : j’ai perdu 4-1 contre l’Athletico Marseille et le dimanche précédent je gagne 5-0. Et bien j’ai été aussi content des deux contenus proposés », glisse Anthony.

Si l’aspect sportif est bien évidemment à ne pas négliger, l’éducateur airbelois tient également à véhiculer certains messages. « Peu importe l’équipe dont j’ai la charge, j’inculque toujours aux petits les valeurs sportives, le respect et l’humilité. Tout en insistant sur l’importance de l’école. »

A LIRE AUSSI :

Farid Benhemani (coach U19 R1) : « Ce n’est qu’à travers le collectif que l’on réussit »

Michel Jean (coach U19 D1) : « Air Bel, une aventure humaine avant tout »

Zaki Noubir (coach U17 Nationaux) : « J’ai connu un parcours linéaire depuis mon arrivée à Air Bel »

Nicolas Mousset (coach U17 R2) : « On a une carte à jouer ! »

Titou (coach U17 Excellence) : « Créer une cohésion d’équipe est l’une de mes forces »

Yassine El Mourabit (coach U15 R1) : « Seul on va vite, ensemble on va plus loin »

Halil Aydemir (coach U15 R2) : « La communication, la base de mon outil pour créer une bonne dynamique »

En déplacement sur le terrain de Salon Bel Air Foot, nos U19 R1 se sont inclinés lors du quatrième tour de la Coupe Gambardella (1-3). La réduction du score signée Kandé avait redonné de l’espoir au SCAB mais les locaux ont finalement enfoncé le clou en inscrivant un troisième but.

A l’issue de la rencontre, le coach Farid Benhemani est revenu sur la prestation de ses protégés. « La coupe était avant tout pour les joueurs car ils ont l’opportunité de jouer des rencontres de prestige. Malheureusement, nous n’avons pas été bons, chaque joueur a fait ce qu’il avait envie de faire. On a fait trop d’erreurs individuelles pour espérer quelque chose.
La trêve ne nous a pas fait du bien. Il fallait retrouver de la cohésion sur le terrain et certaines attitudes. Tenir les joueurs pendant trois semaines sans match, c’est compliqué. Il faut désormais se concentrer sur le match contre Arles et continuer sur notre dynamique en championnat ».

Pour rappel, Air Bel est actuellement troisième du championnat U19 R1 après cinq journées (voir classement)

Le sourire des jeunes participants à la fin de la semaine en disait long. Le traditionnel stage de la Toussaint organisé par le Sporting Club Air Bel aura encore offert des souvenirs mémorables à l’ensemble des personnes impliquées. Environ 80 stagiaires ont pris part, du lundi au vendredi, aux séances de perfectionnement encadrées par le SCAB.

Durant cette semaine de vie commune, les stagiaires ont pu ainsi travailler sur divers aspects du jeu, le tout dans un cadre idéal puisque la météo fut plus que clémente. De quoi égayer encore un peu plus ce stage. Ce dernier s’est conclu avec un goûter et une nouveauté : la désignation du stagiaire d’or. Ce titre a été décerné au jeune Bakou pour sa bonne humeur si communicative !

Merci à l’ensemble des participants pour leur état d’esprit et à l’ensemble des personnes ayant contribué au bon déroulement de ce stage. Enfin, nous tenons à remercier les parents pour nous avoir accordé encore une fois leur confiance.

Trouvez ci-dessous quelques photos de cette semaine de stage (cliquez sur les photos pour obtenir une meilleure résolution).

Tous deux passés par le Sporting Club Air Bel, Dylan Scordato et Thibault Vargas ont brillé sur la scène continentale avec Montpellier HSC.

Le club héraultais a disposé du club slovaque Zilina lors du premier tour de la Youth League (l’équivalent de la Ligue des Champions U19) grâce à une large victoire sur l’ensemble des deux rencontres (7-1).

Les deux anciens du SCAB ont fortement contribué à la qualification historique de Montpellier. Vargas a trouvé le chemin des filets lors du match aller joué en Slovaquie (5-1) et Scordato a également marqué pendant le match retour disputé ce mercredi à Grammont (2-0).

Au deuxième tour, Montpellier affrontera la formation turque d’Altinordu (7 et 28 novembre).

Bravo aux ex-Airbelois pour leurs exploits en Coupe d’Europe et bonne chance pour la suite du parcours dans cette compétition !