Actualités

Toute l’actualité du club

Crédits photo : Gazélec Ajaccio

Un ancien joueur du Sporting Club Air Bel a eu le bonheur de disputer ses premières minutes en professionnel. Il s’agit de Matteo Pidery, récemment arrivé au Gazélec Ajaccio. Ce dernier est entré en jeu à la 81e minute ce mardi à l’occasion de la rencontre de Coupe de la Ligue contre l’AJ Auxerre (1-3).

Bravo à l’ex-attaquant du SCAB !

A travers la rubrique « Paroles de coach », nous nous attardons sur le parcours et le style des éducateurs airbelois. Aujourd’hui, zoom sur Zaki Noubir, le coach des U17 Nationaux.

L’histoire entre Zaki Noubir et le Sporting Club Air Bel ressemble pour le moment à une véritable success story. Alors que les U17 Nationaux du Sporting Club Air Bel s’apprêtent à disputer une troisième saison consécutive à ce niveau, l’éducateur airbelois fait le bilan de sa mission à la tête de l’équipe, entamée depuis janvier 2016. « J’ai connu un parcours linéaire. Il y a eu d’abord la montée en National suivi dans la foulée par un parcours historique en championnat ainsi que le sacre en Coupe Pollack. L’année dernière, on obtient le maintien tout en remettant le couvert en Coupe Pollack avec un nouveau titre. Je suis extrêmement satisfait, ce n’est pas donné à tout le monde », juge-t-il.  Et de poursuivre : « On est un club amateur, je n’ai pas forcément les moyens que d’autres peuvent avoir mais j’arrive à tirer mon épingle du jeu par le travail mis en place, avec l’aide de mon staff, et l’apport de mes joueurs ».

Toute cette expérience glanée avec le SCAB a eu une certaine influence sur l’intéressé. « J’aborde les matchs différemment. La première année en National, j’étais dans la découverte totale. J’ai été confronté à une gestion des temps forts et temps faibles totalement différente de celle que j’ai pu connaître en DH », reconnait Zaki. « Il y a beaucoup plus de sérénité qui se dégage de mon côté désormais », ajoute-t-il.

Si cette expérience à l’échelon national fut bénéfique sur le plan personnel, Zaki estime également que les performances réalisées par Air Bel à ce niveau ont permis au club d’avoir une autre image. « Ça s’est senti dès l’année dernière où les adversaires ne nous prenaient plus pour les petits nouveaux. Ça fait plaisir, on est reconnus à notre juste valeur ».

Forcément, Zaki attend avec impatience le coup d’envoi de la saison, d’autant plus que la poule comporte désormais une nouvelle donnée. « Le point positif de cette poule, c’est qu’il y a beaucoup d’équipes de la région. On a tendance à dénigrer la région en insinuant qu’on n’a pas forcément d’équipes du niveau National.  Je pense que ça va être un championnat intéressant entre autres grâce à la proximité des équipes, on aura droit à des derbys alléchants à jouer. En revanche, cela ne changera rien à ma préparation : je m’adapterai à l’adversaire tout en imposant mon style », prévient-t-il.

Ce style a permis jusqu’à présent à Zaki et son staff d’atteindre l’objectif annuel d’Air Bel : le maintien. Bien évidemment, le credo est identique cette année. « Je pense que quand on est un club amateur, la première chose c’est de se maintenir. Une fois ce maintien acquis, si on peut jouer les trouble-fêtes comme lors de la première année, on le fera sans aucune retenue. L’année dernière, on était deuxièmes au mois de novembre, j’ai volontairement lâché mon championnat pour tenter de faire monter ma DHR. Malheureusement, cela n’a pas été le cas. Cette année, c’est un autre son de cloche. Dans un premier temps, je vais chercher mon maintien et si je peux aller jouer les trouble-fêtes ensuite, comptez sur moi pour aller titiller le haut du tableau. Bien évidemment ça passe par un axe de travail, de formation, de partage et un temps d’adaptation des joueurs. Mais vu l’effectif que j’ai, je n’ai pas de souci à me faire », lâche l’éducateur d’Air Bel.

Le ton est donné !

A LIRE AUSSI :

Farid Benhemani (coach U19 R1) : « Ce n’est qu’à travers le collectif que l’on réussit »

Michel Jean (coach U19 Excellence) : « Air Bel, une aventure humaine avant tout »

A travers la rubrique « Paroles de coach », nous nous attardons sur le parcours et le style des éducateurs airbelois. Aujourd’hui, zoom sur Michel Jean, le coach des U19 Excellence.

Arrivé la saison dernière au Sporting Club Air Bel en cours de saison pour reprendre les U19 Excellence, Michel Jean se sent déjà comme un poisson dans l’eau. «Je suis très content d’être arrivé au club. J’ai la volonté de continuer à faire de bonnes choses. C’est une aventure humaine avant tout », juge l’éducateur airbelois au moment de décrire ses premiers mois au SCAB.  « On travaille de bonnes conditions. On sent qu’il y a des personnes bien situées à leur place et qu’on peut aller les voir pour différentes choses, différentes questions à poser. On sent qu’on est vraiment accompagnés et franchement ça ne peut donner que de belles perspectives pour l’avenir ! », s’enthousiasme-t-il.

Son avenir justement consistera à poursuivre le travail entamé avec les U19 Excellence, cette fois dès le coup d’envoi de la saison. Un avantage non négligeable selon l’intéressé. « Ces six premiers m’ont permis de voir le fonctionnement du club. Cette saison, je vais entamer l’exercice avec un groupe que j’ai façonné à ma façon. C’est une situation très différente, c’est moi qui vais adopter tout cela à ce que je souhaite », estime Michel.

Ce dernier nous en dit un peu plus sur sa manière de fonctionner.  « Mon souhait est de transmettre les valeurs du bon sens et du respect, sur et en dehors du terrain. Parallèlement, par rapport au projet de jeu que je souhaite développer, je privilégie toujours un joueur technique », nous confie l’entraîneur airbelois.

Sous sa houlette, les U19 Excellence avaient terminé la saison passée à la troisième place. Forcément, l’objectif sera de faire aussi bien. Au minimum. « En termes d’objectif, on souhaite finir sur le podium, pourquoi pas la première place pour décrocher la montée. On va essayer de s’en donner les moyens. Comparé à l’année dernière, l’avantage c’est que j’ai gagné six mois, c’est toujours bon à prendre », lance Michel.

A LIRE AUSSI :

Farid Benhemani (coach U19 R1) : « Ce n’est qu’à travers le collectif que l’on réussit »

A travers la rubrique « Paroles de coach », nous nous attardons sur le parcours et le style des éducateurs airbelois. Aujourd’hui, zoom sur Farid Benhemani, le coach des U19 R1.

Son visage commence à devenir familier des suiveurs du Sporting Club Air Bel : alors que les U19 R1 (anciennement DH) attaquent leur championnat le 9 septembre prochain, le coach Farid Benhemani va lui entamer sa troisième saison d’affilée à la tête de l’équipe.

L’occasion de porter un regard sur son travail avec le SCAB jusqu’à présent. « J’ai fait un bon parcours depuis mon arrivée à Air Bel avec la remontée et notamment la quatrième place obtenue en championnat la saison dernière avec un groupe renouvelé à 95% et en s’appuyant surtout sur des joueurs issus du club. La catégorie fonctionne assez bien », juge-t-il. Pourtant pas question de s’enflammer outre mesure pour la nouvelle campagne : « dans un premier temps, on ne va pas sauter les étapes, on va tout faire pour se maintenir ».

Pour atteindre son objectif, Farid compte s’appuyer sur différentes vertus.  « Cette catégorie est un âge difficile. Les joueurs se découvrent une autre personnalité et on se doit d’apporter de la rigueur ainsi que de la discipline afin d’aboutir à une cohésion d’équipe. Le but est de tirer le maximum du collectif », estime-t-il. Et de poursuivre : « ce n’est qu’à travers le collectif que l’on réussit à l’image de ce qu’a réalisé un Didier Deschamps avec les Bleus cet été. Il a sacrifié certains joueurs pour le collectif et ça a fonctionné ! » .

L’état d’esprit est une notion primordiale aux yeux de l’éducateur airbelois et ce dernier compte maintenir le cap à ce sujet encore une fois cette saison. « On est à un âge où on ne parle plus de préformation. C’est la fin du cursus de formation des footballeurs. Normalement, les joueurs ont certaines attitudes à adopter et quand ils ne le font pas, on est obligés de repasser par des bases. Je suis parfois obligé de donner de la voix. Et même s’ils comprennent les consignes, ils se découvrent une personnalité, ils ont envie d’autre chose. Ils pensent être des adultes alors que ce sont encore des jeunes. Ils ont parfois du mal à faire ce qu’on leur demande. Ils jouent en U19 R1 et pensent qu’ils peuvent jouer en Seniors R1 or ce n’est pas du tout le cas, la passation U19-Seniors est compliquée ».

Alors que les hostilités débutent dans un peu plus d’un mois, Farid semble impatient à l’idée d’attaquer un nouveau chapitre de son aventure airbeloise. « Prenons du plaisir et faisons encore mieux cette année ! »

La Ligue Méditerranée a dévoilé cette semaine le calendrier des championnats régionaux pour la saison 2018-2019. Nous nous attardons particulièrement sur les U19, U17 et U15, catégories dans lesquelles les équipes airbeloises sont engagées.

U19 R1

Calendrier complet à découvrir ici

U17 R2

Calendrier complet à découvrir ici

U15 R1

Calendrier complet à découvrir ici

U15 R2



Calendrier complet à découvrir ici

Arrivé en janvier dernier à Naples, Zinédine Machach va poursuivre son apprentissage du football italien au sein d’une autre écurie.

Les vice-champions d’Italie ont en effet annoncé le prêt de l’ancien joueur du Sporting Club Air Bel au Carpi FC pour la durée de la saison 2018-2019.

A peine arrivé, le milieu de 22 ans a déjà été lancé dans le bain en disputant une rencontre dans la foulée de l’officialisation de son prêt.

La rentrée footballistique pour les plus jeunes licenciés du Sporting Club Air Bel (U6 à U8) aura lieu le mercredi 5 septembre 2018 au Stade de la Pomme.

Veuillez noter que le Sporting Club Air Bel recherche encore des joueurs nés en 2013 pour sa catégorie U6. Les joueurs intéressés sont invités à venir au lieu d’entraînement le jour de la rentrée.

Tout va très vite pour l’ancien joueur du Sporting Club Air Bel ! Quelques semaines après avoir signé son premier contrat professionnel avec le RC Strasbourg, Mohamed Simakan a disputé ce mardi son premier match amical avec le club alsacien contre Sochaux (0-2).

L’entraîneur strasbourgeois Thierry Laurey n’a d’ailleurs pas hésité à titulariser le défenseur central de 18 ans pour cette rencontre aux côtés de joueurs rompus aux joutes de la Ligue 1 comme Kenny Lala ou encore Dimitri Liénard.

Assurément une expérience bénéfique pour l’ancien Airbelois !

Les deux premières éditions de la SCAB Cup, organisées en 2016 et 2017, avaient proposé un plateau relevé avec notamment la présence de nombreux clubs professionnels. Réussie sur le plan sportif, cette compétition avait également rencontré un certain succès populaire depuis sa création.

Cependant, nous sommes au regret d’annoncer que la troisième édition de ce tournoi n’aura pas lieu en 2018.

Cette mise en veille ne signifie pas pour autant l’arrêt définitif de la SCAB Cup. Nous mettons déjà tout en œuvre pour que la prochaine édition soit encore plus belle que les précédentes !

Au début du mois de juin, le Sporting Club Air Bel a pris part aux finales des challenges Garau (U10-U11), Oliver (U12) et Crouzet (U13). Ce dernier a d’ailleurs été remporté par le SCAB tandis que les deux autres challenges ont donné lieu à des performances honorables de la part des mini-Airbelois.

Retour en images sur ces compétitions disputées par Air Bel.